Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Marques

Tailles

Couleurs
Prix
Caractéristiques

Divers

AMARRAGE POUR ESCALADE

43 résultat(s)

Histoire amarrage pour escalade

L’escalade s’est d’abord pratiquée sur des amarrages peu durables et parfois difficiles à placer comme les pitons. Les pitons à expansion sont inventés en 1928 par Laurent Grivel. C’est nouveaux points d’amarrage permettent de libérer des voies impossibles à protéger jusque-là.
Les pitons sont critiqués lors de leur apparition, notamment par Royal Robbins qui jugeait que le placement de ces pitons devait être évité au maximum mais en 1971 il reconnait que les passages équipés grâce à des pitons à expansions sont incroyables et cesse son combat.

Les pitons à expansion participent à la naissance de l’escalade libre en permettant la chute sans risque. Les broches scellées viennent, plus tard, compléter la panoplie des amarrages permanents.

 

Aujourd’hui amarrage pour escalade

Il existe deux types d’amarrage, les amarrages non-permanents, qui servent à la progression la plupart du temps, comme les pitons et les amarrages qui sont permanents comme les spits (ou goujons à expansion) et les broches scellées.

 

Les technologies et matières amarrage pour escalade

Tous les amarrages d’escalade sont en acier, c’est la seule matière qui est suffisamment résistante et ne casse pas à cause de la fatigue.

Les pitons sont des points enfoncés dans une fissure au marteau.

Les goujons sont insérés dans un trou percé préalablement. Il faut taper au marteau pour enfoncer le goujon puis visser le système de serrage, ce qui élargit le goujon au bout et le bloque.

Les broches à sceller sont des broches en fer qui s’insèrent dans un trou percé préalablement. Le trou est rempli de colle puis la broche insérée au marteau.

 

Les certifications courantes amarrage pour escalade

Les amarrages d’escalade sont soumis à la norme EN 959, amarrage pour rocher. Pour être certifiés les amarrages doivent résister à une charge supérieure ou égale à 25 Kn en cisaillement et à 15 Kn maxi en arrachement.

La certification UIAA reprend les tests de la norme EN mais demande 20 Kn en arrachement.
Elle impose également que les amarrages soient en Inox qui résiste bien mieux à la corrosion que les amarrages classiques.

 

Les Check-lists associées amarrage pour escalade

 

Aides aux choix de matériel associées amarrage pour escalade

ATTENTION

Les amarrages sont des éléments de sécurité essentiels. N’équipez pas de voies si vous ne connaissez pas les méthodes d’équipement. Vérifiez toujours les points d’amarrages en place avant de vous équiper dessus.