Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Marques

Sexe

Tailles

Prix
Divers

COUTEAUX

36 résultat(s)

Histoire

Les premières traces de couteaux remontent à 25 siècles, ce sont de simples éclats de silex, d’os ou d’obsidienne (une roche volcanique vitreuse). A partir de l’âge de bronze l’acier est utilisé pour fabriquer les lames. Les Romains passent vite maitre dans l’art de la coutellerie et se mettent même à fabriquer des couteaux à lame repliable à partir du 1er siècle.

A partir de 1921 un nouveau métal est employé dans la fabrication des lames, l’inox. Cet acier s’est généralisé dans la fabrication des lames car il ne rouille pas. L’inox s’appelle stainless steel en anglais et c’est pour cette raison qu’on retrouve cette inscription sur beaucoup de lame de couteaux.

Aujourd’hui

En randonnée un couteau est, bien sûr, primordial.
Il existe plusieurs types de couteaux qui sont adaptés à la randonnée :

-         Les couteaux simples, ils possèdent une seule lame et parfois un tire-bouchon. Ces couteaux sont légers, pas cher et surtout facile à nettoyer, il est parfait pour couper le saucisson à la bonne franquette. Le chef de file incontesté de ces couteaux bien français est l’indémodable opinel.

-         Les couteaux multifonctions, ils possèdent tout un tas de fonctions différentes. Pinces, scie, ciseaux, lime, tournevis, ouvre boite et bien d’autres fonctions, à tel point qu’on en oublierait presque qu’il y a une lame. Ces couteaux très complet sont idéaux quand on recherche la polyvalence mais sont plus lourds, plus cher et moins pratique pour utiliser la fonction couteau uniquement car difficiles à nettoyer. Dans les couteaux multifonction une marque fait référence pour sa qualité : Leatherman.

Les technologies et matières

Pour évaluer la qualité d’un couteau le seul facteur commun est la lame :

-         Les lames en acier au carbone coupent mieux et sont plus dures mais elles rouillent

-         Les lames en acier inoxydable (ou stainless steel) sont les plus utilisés car elles ne rouillent pas mais sont moins dures et s’émoussent plus vite.

-         Le titane arrive sur le marché, souvent comme revêtement d’une lame acier. Il est aussi tranchant que la céramique mais ne casse pas car il reste assez souple, il ne rouille pas.

La qualité de l’attache entre la lame et le manche, est souvent un rivet. Il convient de connaitre la marque pour savoir si elle est de bonne qualité. Sur un couteau de bonne facture il n’y a pas de jeu qui apparait avec le temps entre la lame et le manche.

Les certifications courantes

Les Check-lists associées

-         Check list randonnée à la journée
-         Check list grande randonnée et trekking

Aides aux choix de matériel associées

ATTENTION