HIVER
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Marques

Tailles

Couleurs
Prix
Caractéristiques

Divers

CUISINE

24 résultat(s)

Histoire

Le réchaud n’est pas vraiment une invention récente puisque les romains l’utilisaient déjà pendant leurs campagnes mais à cette époque ceux-ci pesaient plus de 15 kilos et s’apparentaient plus à des braseros.

Au début du 19e siècle les réchauds à gaz font leur apparition dans les cuisines mais ce ne sont pas des modèles déplaçable.

Avec les prémisses de l’alpinisme des modèles de réchaud légers naissent pour permettre aux montagnards de cuisiner.
Le réchaud à alcool est inventé par Charles Pigeon en 1938.

Aujourd’hui

Plusieurs types de réchauds sont adaptés à l’alpinisme :

-         Les réchauds à alcool, ils sont peu cher, simples d’utilisation mais ils craignent le vent et le froid.

-         Les réchauds à essence ou multi combustibles, vous pouvez mettre quasiment n’importe quel liquide inflammable dedans (du sans plomb 95 au gazole) ils sont même utilisables avec du gaz. Ces sont les réchauds utilisés pour les expéditions polaires malgré leur poids un peu élevé. Ils sont plus difficile à allumer, doivent préchauffer et être nettoyés. Ils sont surtout très chers à l’achat mais constituent la solution de ceux qui passent beaucoup de temps en montagne.

-         Les réchauds à gaz, c’est la solution la plus utilisée, ces réchauds sont extrêmement légers, efficaces et compacts (72 grammes, plus léger qu’une dégaine), ils ne nécessitent aucun entretien et sont faciles d’utilisation. Les cartouches de gaz sont cependant chers.

Les technologies et matières

Les réchauds à gaz sont très simples de fonctionnement, il s’agit simplement d’une valve réglable qui donne sur un bec large qui laisse s’échapper le gaz. Les réchauds multi combustibles fonctionnent sur un principe équivalent mais il est nécessaire de pomper l’essence au début pour qu’elle se gazéifie.

Les parties qui ne chauffent pas du réchaud sont en aluminium pour alléger au maximum le réchaud. Les parties qui sont soumises à la chaleur sont en acier inoxydable, l’acier est la seule matière capable de résister à de telles température, il n’est pas rare que les pattes de maintien et le bec du réchaud soient chauffés au rouge (entre 500 et 700 degrés) pendant l’utilisation.

Les certifications courantes

Les cartouches de gaz doivent être certifiées EN 417, cartouches métalliques pour gaz pour être vendues en Europe. Le réchaud en lui-même n’est pas certifié puisque les cartouches possèdent un système anti-retour qui élimine les risques de fuites.

Les Check-lists associées

-         Check-list alpinisme mixte
-         Check-list alpinisme cascade de glace/neige
-         Check-list alpinisme course rocher
-         Check-list alpinisme randonnée glaciaire

Aides aux choix de matériel associées

-         choisir un réchaud

ATTENTION

Pour les réchauds qui fonctionnent au gaz, ne pas percer vos cartouches pleines ou modifier le réchaud.

Attention de ne pas vous bruler avec le réchaud après utilisation. Les réchauds peuvent atteindre des températures de plusieurs centaines de degrés, même éteint.