Escalade
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Escalade

Histoire de l'escalade

L’escalade est née en même temps que l’alpinisme, comme composante de celui-ci. Les alpinistes commencent à s’intéresser à la pratique de l’escalade seule à la fin du 19e siècle. en 1886, Walter Smith gravi Napes Needle, un rocher de 20m de haut et accompli ainsi le premier fait d’escalade reconnu.


L’escalade se développe d’abord en haute-savoie et à fontainebleau (en bloc). Le niveau des grimpeurs augmente rapidement, les premières voies en 5 sont ouvertes en 1903 et en 6 en 1905.

En 1925 Willo Welzenbach propose le premier système de cotation des voies qui s’échelonne du 1 au 6, Le 6 étant considéré comme la limite humainement atteignable à cette époque. La cotation sera ensuite pondérée par la lettre a, b ou c par difficulté croissante et un « + » ou un « - » pour plus de précision sur cette cotation.


Le 7e degré est atteint en 1970, suivi 9 ans plus tard du 8e degré, prouvant que le fameux 6e degré est loin d’être la limite de l’homme. C’est finalement en 1991 que sera atteint le mythique 9e degré, seul une poignée de grimpeurs ont réussi à réaliser des voies de ce niveau. La cotation maximale actuelle est 9b+.

Pratique actuelle de l'escalade

La pratique de l’escalade s’est beaucoup diversifiée exclusivement outdoor au départ, son développement se fait aujourd'hui par l'escalade indoor ( mur ou salle de bloc).
Les grands courants sont :

-      L’escalade sportive, qui est la plus pratiquée, sur points fixes.

-      Le  Terrain d’aventure ou TA (également escalade traditionnelle ou trad pour les intimes)  qui consiste à placer ses propres protections dans le rocher en cas de chute

-      L’escalade artificielle (aussi appelé artif), qui consiste à progresser en tirant sur des points d’amarrages (placées ou non par le grimpeur).

-      Le bloc, qui consiste à grimper une faible hauteur au-dessus de crash-pads.

Le bloc est le seul type de grimpe qui se pratique sans corde car on reste proche du sol. Pour les autres pratiques une corde, assuré sur des points dans le rocher permet de stopper la chute. Il faut donc une personne qui monte la corde,  le grimpeur de tête, et une ou plusieurs personnes qui le rejoignent, le ou les seconds.

Pour évoluer en bloc ou en escalade sportive le matériel nécessaire est moins important que pour le terrain d’aventure ou l’escalade artificielle, qui vont nécessiter des coinceurs et des friends. Le bloc quant à lui nécessite très peu de matériel

Les Check-lists associées à l'escalade

-        Check list escalade de bloc
-        Check list escalade terrain d’aventure
-        Check list escalade sportive
-        Check list artif
-        Check list psycobloc

 

Aides aux choix de matériel escalade associées

- Comment choisir son baudrier d'escalade?

- Comment choisir ses degaines d'escalade et mousquetons d'escalade?

- Comment choisir un coinceur mécanique ?

Comment choisir un système d’assurage pour l'escalade ?

Comment choisir sa corde d'escalade ?

Comment choisir une longe de grande voie pour faire des relais ?

Comment choisir un Crash Pad pour l'escalade ?

Comment choisir ses chaussons d’escalade ?

Comment choisir un casque d'escalade ?

 

ATTENTION

La pratique de l’escalade est dangereuse et demande des connaissances particulières. Ne vous lancer pas dans ce sport sans une personne qui connait les techniques, voir un guide.