Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Marques

Prix
Divers

LAMPE FRONTALE TRAIL

25 résultat(s)

Histoire des lampes frontales TRAIL 

Les lampes frontales existent depuis l’antiquité. Elles étaient, à la base, de simples bougies dans une pièce de métal qui se fixait sur la tête.
Avec l’apparition de l’acétylène les lampes frontales deviennent résistantes aux intempéries et gagnent en autonomies. Elles sont en revanche lourdes et difficiles à utiliser.
C’est finalement avec l’invention de la lampe à piles au début du XXe siècle que les lampes deviennent adapté à la pratique du trail.

Ces lampes sont plus légères, facile d’utilisation et puissantes.

 

Aujourd’hui les lampes frontales TRAIL 

Aujourd’hui les lampes de trail sont indispensables pour toutes les courses de nuit, notamment l’hiver, et permettent de courir avec une visibilité comme en plein jour pour les plus performantes.

Les lampes qui étaient, à la base, plutôt créées pour l’alpinisme vont vite se diversifier pour englober le trail. La marque Petzl s’est, par exemple, lancée dans les frontales de trail lorsque Paul Petzl, en assistant à la saintélyon, découvrit des milliers de coureurs qui utilisaient ses lampes d’alpinisme pour courir. Il décida alors de lancer une gamme de frontales pour le trail, une des plus utilisée par les coureurs.

 

Les technologies et matières des lampes frontales TRAIL 

Les frontales de trail sont étudiées pour permettre de courir plusieurs heures avec un éclairage optimale. En courant on a besoin d’une lumière importante pour voir venir le terrain.

Pour courir une luminosité de 50 lumens minimum est recommandée. Aujourd’hui rare sont les lampes qui n’offrent pas cette puissance. Le lumen donne une indication de la puissance du faisceau lumineux. A titre de comparaison un phare de voiture offre 900 lumens.
Les lampes frontales peuvent fonctionner avec une batterie ou des piles. Les piles permettent une plus grande autonomie (environ le double) mais doivent être changées souvent. Pour le trail les batteries sont souvent largement suffisantes et sont donc fréquemment utilisées.
Les lampes à batteries utilisent souvent une batterie déportée, sur l’arrière de la tête ou sur les hanches. Ce déport de la batterie permet de minimiser la gêne ressentie (en minimisant le ballotement de la lampe) en courant.

La consommation des lampes suit une courbe exponentielle. Au cours de la première heure d’utilisation une lampe perd généralement plus de la moitié de sa puissance maximale de faisceau. La lampe perd ensuite de la puissance pendant l’utilisation mais de manière moins importante. Pour pallier à ce problème les grandes marques proposent des modèles qui garde constante la puissance tout au long de l’utilisation (on perd alors en autonomie) ou qui adaptent automatiquement la puissance à la luminosité ambiante (moins de perte d’autonomie et un confort optimal). Encore une fois, la marque Petzl est pionnière dans ce domaine avec le reactiv lightning.

Les certifications courantes des lampes frontales TRAIL 

Les lampes frontales utilisent des données chiffrés qui donnent un bon indicateur des performances :

  • La luminosité en lumens : donne la puissance de la lampe
  • L’autonomie : à prendre avec des pincettes car selon le mode de consommation une autonomie affichée 2 fois moins importante peut être bien plus intéressante
  • L’étanchéité : noté IPX, plus le chiffre est élevé plus la lampe est étanche. IPX4 indique une étanchéité aux projections. IPX6 indique que la lampe est submersible 30mn

Les Check-lists associées aux lampes frontales TRAIL 

Aides aux choix de matériel associées