Neige
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Neige

Histoire de la neige 

Les skis sont utilisés depuis 4000 ans par l’homme pour se déplacer sur la neige comme en attestent une paire de skis trouvée en Suède et des gravures rupestres norvégiennes.
En parallèle de l’utilisation du ski en Eurasie, les raquettes furent utilisées en Amérique pour les mêmes raisons.

Le ski, qui était, en premier lieu, un moyen de transport, sera transformé en loisir par la bourgeoisie anglaise à la fin du XIXe siècle.
C’est en 1908 que le premier remonte-pente pour skieur est ouvert en Allemagne, provoquant l’avènement d’un nouveau genre, le ski alpin. Cette nouvelle pratique a, pendant une longue période, supplantée le ski de randonnée. Depuis une dizaine d’année cette pratique connait un regain d’intérêt, notamment grâce à l’évolution du matériel dont l’apparition du splitboard.

C’est également à partir du XIXe siècle que les raquettes se développent comme sport de loisir. Elles connurent en 1990, un second boom qui propulsa ce sport au second rang des sports de montagne les plus pratiqués, derrière les sports de glisse.

Pratique actuelle de la neige 

Il existe plusieurs types de courses de ski de randonnée :

  • Le ski à la journée, qui peut être pratiqué à des niveaux de difficultés techniques très différents
  • Le ski-alpinisme, qui désigne en général la compétition
  • Le raid à ski, qui s’effectue sur plusieurs jours et où la difficulté technique est moindre


La neige aplanie le relief, ce qui permet, dans les bonnes conditions, de passer sans problème dans des endroits difficiles sans neige.

Les cotations en ski de rando sont très variées :

  • La cotation technique de descente, entre 1 et 5, qui dépend de la pente et des pierres. Elle est pondérée par un chiffre de 1 à 3. Par exemple 2.2 indique une pente inférieur à 35° peu technique.
  • La cotation d’exposition, entre E1 et E4, qui donne le risque en cas de chute, de « négligeable » à « mort certaine ».
  • La cotation globale, de facile (F) à extrêmement difficile (ED), qui donne la difficulté de l’ensemble de la randonnée. Elle peut être pondérée par un « + » ou un  « - ».
  • La cotation ponctuelle, entre S1 et S7, qui décrit le passage technique le plus dur.

Une explication plus complète des cotations est donnée sur le site camptocamp.

 

Les Check-lists associées au pratiques sur neige 

Aides aux choix de matériel associées

 

ATTENTION

La pratique du ski de randonnée et des raquettes à neige est dangereuse et demande des connaissances particulières. Ne vous lancer pas dans ce sport sans une personne qui connait les risques, voir un guide.