Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Marques

Sexe

Tailles

Prix
Caractéristiques

Divers

SAC DE COUCHAGE

42 résultat(s)

Histoire

Les sacs de couchages ont d’abord eu une utilité militaire. C’était à la base plusieurs couvertures enroulées les unes dans les autres. en 1876 Pryce Jones lance le « Euklisia Rug », une couverture/tube de laine avec un coussin gonflable intégré. Cette couverture est utilisée par l’armée russe puis par les armées australiennes et anglaises au cours des années qui suivirent.

Les sacs de couchages se développent en France auprès du grand public quand les congés payés font leur apparition dans les années 30. En 1935, l’alpiniste Pierre Allain à l’idée d’utiliser du duvet d’oie comme isolation. Son sac de couchage en soie et duvet pesait moins de 500 grammes. Cette invention reste LA révolution pour les sacs de couchage, aujourd’hui encore ces sacs sont, de loin, les plus performants.

Aujourd’hui

En voyage un sac de couchage peut s’avérer utile dans bien des cas. Que ce soit pour dormir en intérieur quand on va à un endroit où il n’y a pas de couettes ou pour dormir en extérieur les sacs de couchages qu’on va emporter pour un voyage sont généralement très léger pour éviter de se rajouter du poids sur plusieurs semaines.

Si vous prévoyez un voyage ou le poids est peu important optez plutôt pour un duvet synthétique. Pour un trekking de plus d’une semaine la plume est votre amie.

Les technologies et matières

Ce qui fait la différence entre les sacs de couchage c’est avant tout le garnissage, synthétique ou duvet.

Le synthétique est peu chère, simple d’entretien et il est moins impacté par l’humidité que le duvet. Il est en revanche beaucoup plus lourd, beaucoup moins compressible et beaucoup moins chaud (à poids égale) que le duvet.

Le duvet est, tout simplement, plus performant. Il est extrêmement chaud pour un poids et un volume très faible. Il est en revanche difficile à nettoyer, très chèr et ne tiens plus chaud mouillé. C’est, sans surprise, la solution adopté par ceux qui recherchent la performance avant tout et les ennemis du poids.

La présence d’une collerette est également un plus qui permet de complètement limiter les déperditions de chaleur par la tête.

Les certifications courantes

Les sacs de couchage ne sont pas soumis à une certification obligatoire mais peuvent être testés selon la norme EN13537. Cette certification permet de donner de manière normée la température réelle d’utilisation. Les marques qui ne testent pas leurs sacs selon cette norme ont généralement tendance à gonfler les températures d’utilisation de leur sac.

La qualité du duvet est donnée par son gonflant, exprimé en cuin. Plus le cuin est élevé et plus le présente de gonflant pour un poids donné. Un duvet de plus de 700 cuin est un bon duvet. A partir de 800 cuin le duvet est excellent.
Le gonflant du duvet peut être donné en cuin US ou EN. Le cuin US est plus valorisant pour le duvet que le EN, par exemple un duvet 700 cuin US équivaut à un duvet 600 cuin EN.

Les Check-lists associées

-        Check list voyage

Aides aux choix de matériel associées

-        Choisir entre plume et synthétique

ATTENTION