Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

Recherche en cours Recherche en cours...
Types

Prix
Divers

VÊTEMENTS DE RANDONNÉE

1196 résultat(s)

Histoire

La randonnée à connu, comme tous les sports de montagne, une révolution dans le domaine du textile au 20e siècle avec l’émergence des matières synthétiques.

Aujourd’hui

Aujourd’hui les vêtements techniques peuvent chercher à atteindre un maximum d’efficacité dans un ou plusieurs de ces  domaines :

  • L’imperméabilité
  • La respirabilité
  • Le poids
  • La résistance
  • La chaleur
  • Le confort
  • Le volume

Certaines de ces propriétés sont antagonistes et cohabitent difficilement. Par exemple un vêtement imperméable ne peut être aussi respirant qu’un vêtement non-imperméable. C’est souvent l’alliance de deux critères antagonistes qui coute cher et définit le niveau de technicité, à l’image d’une doudoune en duvet, chaude et compressible.

Les principales technologies et matières

La qualité d’un vêtement techniques est dépendante des matériaux utilisées avant tout,  bien que la coupe et la qualité de construction soit également des aspects très importants.

  • Pour atteindre l’imperméabilité (en gardant la respirabilité) la technologie principalement utilisé est celle d’une membrane microporeuse. Une autre technologie est l’application d’une enduction de polymère, moins chère mais moins durable.
  • Pour la respirabilité elle est naturelle pour les tissus s’ils ne possèdent pas de propriétés qui empêchent le vêtement d’être respirant. Il existe cependant des matériaux et des tissages qui améliorent la respirabilité.
  • Le poids dépend directement des technologies utilisées.
  • La résistance peut être améliorée en fonction du type de matériaux utilisés et du grammage des fils de tissus. Certains matériaux ont des inclusions de céramiques pour améliorer la résistance à l’abrasion et d’autres des fils plus épais pour arrêter la déchirure tout en restant léger.
  • Il existe différents moyens de conserver la chaleur. Le principal est de piéger l’air (qui est un très bon isolant) dans des cavités pour limiter le transport de chaleur par convection. Certains tissus possèdent des particules qui renvoient les rayons gammas envoyés par le corps.
  • Il y a deux types de confort, la douceur, ou seul le type de tissus fera une différence, et la non-entrave des mouvements. Pour ce dernier critère des tissus extensibles sont utilisés.
  • Le volume est antagoniste de l’isolation thermique et de la résistance (dans une moindre mesure). Le matériau qui allie le mieux faible volume et chaleur est le duvet d’oie mais il est très délicat et demande beaucoup de précautions d’utilisation.

Il convient ensuite de choisir le produit qui convient le mieux à l’utilisation que l’on veut en faire.

Les Check-lists associées

Aides aux choix de matériel associées

ATTENTION