Printemps
Numéro de la boutique : 04 67 59 74 95

La livraison* est offerte dès 150 € d'achat

TEKO

TEKO


Histoire des chaussettes TEKO

Créée en 2004 à Boulder dans le Colorado, TEKO se positionne en tant que spécialiste de la chaussette Outdoor Eco conçue, tout en prenant en compte de façon très précise la chaine d’approvisionnement et de production. Dès sa création, la marque a pour but de minimiser un maximum l’impact sur l’environnement tout en produisant des chaussettes les plus performantes possibles.

L’approche technique au niveau du développement des chaussettes est très poussée. Les ourlets sont doublés afin que la chaussette soit correctement positionnée sur le haut de la cheville. Il est essentielle que celle-ci reste ne place sans tourner, ni tombée et c’est la raison pour laquelle Teko double systématiquement le bord de la chaussette.

La doublure se colle à la peau assurant ainsi une sensation de sécurité et de confort. Avec les fils de renforcement TekoNylon autour de la zone du haut du talon, l’entreprise est capable d’augmenter la longévité du produit et d’apporter une protection supplémentaire aux tendons d’Achille. Le talon étant la première zone à toucher le sol, il est donc essentiel d’être extrêmement précis pour le fitting de cette partie.

C’est pour cette raison que Teko utilise une découpe en Y. Grâce à cette fonction, la chaussette s’articule confortablement autour du talon, ce qui permet au reste de la chaussette de se caler précisément sur le devant et le milieu du pied. Le canal plat tricoté permet à l’humidité de s’évacuer. Situés de part et d’autre du pied pour optimiser l’évaporation et garder ainsi le pied au sec, ce procéder est à la fois sain et confortable.

Les deux secteurs clés étant le talon et le 1er métatarsien, c’est pour cette raison que Teko rajoute du fil TekoNylon dans ces zones afin d’assurer à votre pied un espace amorti et protéger. Enfin, au niveau des orteils, une zone sans couture est tricotée en tubulaire. Il n’y a donc aucune irrégularité, ni bosses, ni relief contre les orteils et ce, afin d’éviter les ampoules et optimise le confort et la performance.

La matière première utilisée en priorité est le Merinos, suivi de polyester recyclé à base de bouteilles et d’emballages alimentaires. Depuis l’automne 2013 et grâce à son partenaire Italien Econyl dont l’usine Italienne est alimentée en énergie solaire et hydro électrique, Teko innove en développant les premières chaussettes sport, dont le nylon est recyclé à base de déchets marins, tel que des filets de pêche ou des bouées.

Aujourd’hui les chaussettes TEKO

La gamme de modèles Outdoor : ski et vélo, correspond aux attentes de sportifs de tous niveaux. Bien qu’un minium de fibre synthétique doit être utilisé afin de garantir une longévité optimale des chaussettes, le pourcentage important de Mérino utilisé pour la production (de 40 à 88% suivant le modèle) permet d’offrir également tous les avantages de la laine. En effet, on retrouve comme avantage une régulation de la température du pied, la limitation du développement des mauvaises odeurs, la suppression de la sensation de froid (même mouillé) et la possibilité de laver les produits en machine à 30°.

En juillet 2015 l’offre de Teko, dont la production est 100% Européenne, a reçu pour sa collection printemps 2016, l’un des plus prestigieux Award sur le salon Outdoor Show. Ce grand salon qui rassemble des professionnels de l’outdoor en Allemagne, a récompensé Teko pour sa gamme Econyl, produite à base de filet de pêche. Une récompense largement méritée, puisque à la différence d’un simple discours marketing green washing, Teko s’efforce de concevoir et développer des chaussettes véritablement éco conçues. Et comme une nouvelle n’arrive pas seule, 100% de la production est transférée en Italie et va permettre d’offrir des tarifs en baisse.

 

Engagement environnemental de TEKO

L’approche de TEKO face à son impact environnemental est minimisée à chaque stade de la production et de la revente de ses produits. C’est ce qui permet à TEKO de se positionner aujourd’hui de façon différente et engagée. Chaque déplacement des employés de la marque est expréssément compensé en carbone auprès du Chicago Climate Exchange. De plus, l’ensemble du packaging et des catalogues sont réalisés en papiers et cartons 100% recyclés et 100% recyclables.

En plus de détenir la certification GOTS, la laine mérinos provient de deux sortes d’élevages. L’un en Argentine garantissant une grande qualité de vie aux animaux (aliments 100% naturels, pas de produits chimiques contre les maladies, pas de museling, bergers évoluant à cheval et non pas en quads …). Et l’autre de l’Amérique du nord afin de réduire au minimum le transport de matière première jusqu’à la filature.

Bien que le prix à payer par Teko pour cette laine soit plus élevé qu’une laine classique, cela permet aux éleveurs partenaires de continuer à développer un mode d’élevage et de production de laine durable tout en leur permettant de vivre décemment.

L’ensemble de la chaine de production est contrôlée par un organisem Européen indépendant : Bluesign garantissant une produtcion ayant un impact le plus minime possible, tel que la garantie d’une laine 100% sans chlore au niveau du lavage et des colorants garantis 100% non toxique (contrôle Oeko tex 100).